vers coop.ch

Retrait gratuit

Envoi postal gratuit à partir de CHF 75.-

Droit de retour de 30 jours

2 ans de garantie minimum

Réparer soi-même son vélo

Réparer soi-même ou faire réparer?

Nous vous aidons à remettre votre vélo en état

Réparer son vélo – Trucs et astuces pour profiter de son vélo longtemps

Guidon rouillé, freins usés, roue voilée...  Ces petits défauts augmentent le risque d'accidents et peuvent immobiliser définitivement votre deux-roues. Mieux vaut donc les corriger rapidement. Si vous savez manier la clé à pédale ou le dérive-chaîne, vous pouvez remettre votre vélo en état vous-même pour économiser les frais de réparation. Pour certaines interventions, toutefois, il est recommandé de faire appel à un atelier de réparation spécialisé. Faisons le point ensemble sur ce qu'on peut sans problème faire soi-même et sur ce qu'il vaut mieux confier à un spécialiste.

Sommaire

Réparer soi-même ou faire réparer?

Certains défauts doivent impérativement être corrigés tout de suite. C'est le cas, notamment, des vis desserrées, qui présentent un danger quand on roule, ou bien de la rouille qui, si elle s'étend, peut entraîner le bris du cadre ou du guidon.

Réparer son vélo soi-même permet d'économiser de l'argent. Certaines réparations peuvent sans problème être effectuées soi-même. Mais il ne faut pas sous-estimer le savoir-faire et l'expérience nécessaires pour réparer un vélo. Les réparations plus importantes et les interventions complexes sur les organes vitaux du vélo tels que les freins ou le dérailleur devraient être confiées à un spécialiste. Un mauvais réglage des composants de précision peut conduire à un accident.

Parmi les réparations simples pouvant être effectuées facilement même par des novices, figurent:

  • Le remplacement des patins de frein
  • La remise en place de la chaîne ainsi que son graissage
  • La réparation de la chambre à air
  • Le changement de pneu
  • La réparation des petits impacts

Les personnes disposant de connaissances plus solides pourront également effectuer les réparations suivantes:

  • Le remplacement de la chaîne
  • Le réglage de la longueur de la chaîne
  • Le rivetage de la chaîne
  • Le réglage du guidon
  • Le réglage du roulement et du moyeu
  • La réparation du boîtier de pédalier
  • Le centrage des roues

Toutes les autres réparations devraient être effectuées par un pro. Suivant les cas, celui-ci effectuera la réparation dans son intégralité ou bien vérifiera et, si nécessaire, améliorera la réparation réalisée par vos soins. Dévoiler une roue, par exemple, est une opération simple à réaliser: il suffit de repérer le voile puis de tendre ou de détendre les rayons concernés. Supprimer un saut de roue, en revanche, est plus compliqué. Il faut, pour ce faire, tendre et détendre plusieurs rayons à la fois et régler jante et écrous - des opérations qui demandent doigté et patience. Mieux vaut s'adresser à un spécialiste si le voile est important, surtout si la roue ne tourne plus du tout, par exemple après un accident ou parce qu'on a roulé dans un nid-de-poule. Pour corriger un "huit", il faut des outils spéciaux et un œil d'expert - un mauvais ajustement pourrait entraîner la rupture de certaines pièces.

Trouver un atelier de réparation de vélos

Si vos connaissances ne suffisent pas ou que les réparations sont trop importantes, vous devrez vous rendre dans un atelier de réparation. Les réparateurs professionnels disposent d'outils spéciaux et d'un stock de pièces de rechange: ils peuvent réparer rapidement différents types de vélos. Vous trouverez des adresses dans les annuaires commerciaux. Vous pouvez aussi faire réparer votre vélo dans certains Brico+Loisirs ou dans un magasin spécialisé, ou alors vous adresser à des associations cyclistes soutenues par des bénévoles, qui pourront tout au moins vous donner quelques conseils.

A quoi reconnaît-on un bon atelier?

Adressez-vous toujours à un atelier de réparation spécialisé. Pour devenir mécanicien vélo, il faut suivre une formation reconnue, longue de plusieurs années. Les mécaniciens doivent être dûment qualifiés et avoir suffisamment d'expérience. Autre point important: adressez-vous à un mécanicien vélo spécialisé dans le type de vélo que vous possédez. Pour les vélos de ville ou les vélos standard, cela n'a pas d'importance. Mais la réparation des vélos triathlon, des vélomobiles et des vélos couchés nécessite des connaissances spécifiques et des pièces de rechange particulières.

Emmenez votre vélo avec vous lors du premier entretien: vous pourrez ainsi vous renseigner sur les réparations à effectuer et le prix à payer. Le mécanicien pourra identifier l'origine de la panne, ce qui vous donnera une idée du professionnalisme de l'atelier. C'est bon signe, par exemple, si le mécanicien examine l'ensemble du vélo au lieu de se concentrer uniquement sur le point qui pose problème. Les freins, le guidon, le dérailleur et le jeu des roulements sont les points qui devraient être contrôlés.

Bien choisir son atelier de réparation

Renseignez-vous en détail sur les différentes prestations comprises dans la réparation avant de vous décider. Certains ateliers incluent, par exemple, une révision complète de votre vélo ou vous mettent à disposition un vélo de rechange jusqu'à ce que la réparation soit terminée.

Pour éviter de devoir attendre, prenez rendez-vous lorsque vous venez récupérer votre vélo. La durée d'immobilisation de votre vélo dépend de la gravité de la panne mais aussi d'autres facteurs. Il se peut, par exemple, que le mécanicien doive commander une pièce.

Pensez à demander une facture pour les travaux effectués: vous aurez ainsi une preuve de ce qui a été fait et pourrez réclamer en cas de problème par la suite.

Que coûte la réparation?

Une réparation confiée à un spécialiste a bien entendu son prix. Celui-ci dépend de l'importance de la réparation et des pièces de rechange nécessaires. Normalement, il peut être calculé à l'avance.

Par souci de transparence, les ateliers de réparation se réfèrent en général aux grilles tarifaires élaborées par l'association professionnelle. Celles-ci prévoient des forfaits pour les réparations standard et donnent une indication du temps de travail estimé. Les avantages pour vous: vous disposez d'une estimation fiable du coût de la réparation, pouvez comparer facilement les prestations avec celles d'un autre atelier et avez ainsi une idée précise du rapport qualité/prix. Il faut savoir, toutefois, que ces grilles ne tiennent pas compte du coût des pièces de rechange. A noter aussi que l'estimation du temps nécessaire est approximative: il peut arriver, en effet, que la réparation soit plus importante que prévu. Un bon atelier de réparation contactera toujours d'abord son client avant d'entreprendre une réparation plus onéreuse que prévu.

Réparer son vélo soi-même

Avec un peu de savoir-faire et les bons outils, vous pouvez réparer votre vélo vous-même.

Outils pour réparer son vélo

Il est bon d'avoir sous la main des outils de base et quelques pièces de rechange essentielles si on aime faire du vélo. Font partie de l'équipement de base:

Il existe de nombreux outils spéciaux pour les réparations courantes plus complexes. Voici le minimum à avoir:

  • Clé à pédale
  • Démonte-pneu
  • Centreur de roues

Investissez aussi dans une trousse de dépannage, que vous emporterez avec vous lors de vos sorties. Ces trousses contiennent des mini-outils multifonctions, pratiques car peu encombrants. Vous pourrez les fixer à la selle ou sur le porte-bagages de votre vélo. En cas de panne, vous aurez ainsi de quoi effectuer une réparation provisoire. Une fois à la maison, vous devriez ensuite inspecter soigneusement votre vélo et procéder, si nécessaire, à une réparation plus conséquente.

Réparer son vélo - Conseils pour une réparation réussie

Si vous n'êtes pas sûr d'avoir effectué la réparation correctement, contactez une association cycliste, qui pourra vous donner quelques trucs et astuces et vous éclairer sur l'état de votre vélo.

Un pied d'atelier pour vélo vous sera très pratique pour les réparations: il maintient fermement le vélo pendant que vous travaillez et vous permet de rester dans une position confortable.

Quelques gestes simples suffisent pour réduire le risque de pannes et limiter les réparations. Pour éviter que les pièces mécaniques de précision ne deviennent sales, nettoyez-les et graissez-les fréquemment. Contrôlez aussi régulièrement la pression des pneus pour éviter les crevaisons. Un entretien régulier vous permettra d'identifier à temps les points faibles de votre vélo.

Plus d'astuces

Votre désinscription a bien été prise en compte.