vers coop.ch

Retrait gratuit

Envoi postal gratuit à partir de CHF 75.-

Droit de retour de 2 semaines

2 ans de garantie minimum

Garnir un potager surélevé

Légumes, fines herbes et fleurs

Comment cultiver un potager sur pied

Légumes, fleurs, herbes aromatiques: comment aménager un potager surélevé?

Un potager surélevé présente quelques avantages par rapport à un jardin à hauteur de sol. Découvrez dès à présent comment le remplir de terre et procéder aux plantations. En effet, pour obtenir de bons rendements au potager et profiter de belles fleurs à longueur d'année, un peu de rigueur est de mise.

Sommaire

Installer un potager surélevé: quelques considérations préliminaires

Eau, luminosité, apports nutritifs: qu'elles soient utiles ou ornementales, les plantes n'ont pas toutes les mêmes besoins. Choisissez-les donc en fonction de l'emplacement de votre bac. Si certaines plantes ne prospèrent que dans des lieux mi-ombragés, d'autres aiment en revanche être baignées de lumière et de soleil. De nombreuses plantes ont un cycle de vie d'une année seulement; il faudra donc réfléchir à ce que vous planterez avant et après. En ce qui concerne les apports nutritionnels, les jardiniers distinguent trois types de plantes: celles dont les besoins sont importants, celles qui ont des besoins moyens, et enfin les plantes aux besoins faibles. Dans un potager nouvellement mis en place, il est plutôt conseillé de cultiver des plantes ayant des besoins importants, car le terreau frais est encore très riche en éléments nutritifs. Au fil des années, elles seront retirées au profit de végétaux moins gourmands.

Les potagers surélevés se prêtent à merveille à la culture associée: planter différentes espèces les unes à côté des autres contribue à favoriser leur croissance et à renforcer leur capacité de résistance. Comme la nature est bien faite, certaines plantes dégagent en effet des substances, notamment odorantes, qui repoussent les nuisibles. Le cerfeuil éloigne par exemple escargots et pucerons et préserve du mildiou et rend ainsi inutile l'emploi de produits phytosanitaires chimiques.

Il faut toutefois veiller à faire les bonnes associations: en choisissant correctement vos plantes, vous éviterez qu'elles ne se fassent concurrence en recherchant les mêmes éléments nutritionnels. Dans une culture associée réussie, les diverses espèces cultivées s'épanouissent à leur rythme en puisant dans le sol des éléments différents et en quantités variables. Elles peuvent parfois même en restituer de nouveaux. A titre d'exemple, les plants de courgettes, qui ont des besoins conséquents, se portent à merveille à côté d'oignons ou de haricots.

La consommation d'eau joue également un rôle majeur: les plantes qui apprécient l'humidité et celles qui y sont au contraire sensibles ne pourront prospérer ensemble.

Quelles plantes sont adaptées à la culture en potager surélevé?

Un potager surélevé peut aisément accueillir tous les types de plantes qui n'ont pas besoin de beaucoup de place et qui sont capables d'endurer de fortes pluies, ainsi que l'eau stagnante qui en résulte. En revanche, il est peu adapté (ou seulement pour une courte durée) aux plantes dont les racines se développent loin dans le sol et qui se ramifient largement. De plus, un bac envahi par des plantes ornementales qui poussent en hauteur et prennent de la place peut vite donner l'impression d'être surchargé. Le substrat ne parviendra d'ailleurs pas à subvenir à leurs besoins. La prudence est également de mise pour les plantes sarmenteuses: bien souvent, la hauteur du bac n'est pas assez importante pour accueillir sereinement les plantes tombantes. Les grimpantes nécessitent pour leur part un tuteur ainsi qu'un emplacement à l'abri du vent.

D'une manière générale, les potagers surélevés peuvent être légèrement plus denses que les plates-bandes. Veillez toutefois à laisser suffisamment de place aux branches, feuilles et racines pour qu'elles puissent se développer correctement. Lors de l'étape de la plantation, assurez-vous également d'agencer votre potager de manière optimale. Plantez les espèces grimpantes au milieu du bac de façon à ce qu'elles ne privent pas les autres plantes de lumière. Vous pourrez à l'inverse installer les plantes les plus petites ou tombantes en bordure du potager.

Composer un jardin potager surélevé à partir d'espèces ayant des cycles de croissance différents est une idée tout à fait judicieuse. De cette façon, les plantes se feront moins concurrence pendant leur période de floraison et chacune pourra puiser la quantité d'eau dont elle a besoin au moment voulu. Vous pourrez ainsi profiter de belles fleurs et de jolis bourgeons tout au long de l'année, ou bien récolter des légumes plusieurs fois par an.

Trouver la composition du sol la plus propice à vos plantations

Pour la bonne réussite de votre culture, il est fondamental d'instaurer un système à plusieurs strates. Il vous faudra donc remplir le bac, couche après couche, à l'aide de différents substrats. Le compost, mais aussi les déchets de cuisine et de jardin, sont essentiels: ils confèrent à la terre une teneur élevée en nutriments. De plus, ils dégagent de la chaleur en se décomposant, permettant ainsi au sol d'atteindre une température idéale. Chaque strate doit avoir une épaisseur d'environ 10 à 25 cm. La composition idéale de la terre dans un potager surélevé est la suivante:

  1. La première strate est composée d'argile expansée ou de graviers. Elle assure le drainage et empêche l'eau de stagner au fond du bac.
  2. La deuxième couche est constituée de déchets biodégradables tels que des végétaux broyés ou des petites branches.
  3. Ces éléments organiques sont ensuite recouverts d'une fine couche de terreau spécial pour potagers surélevés. Ceci vous évite de devoir fabriquer vous-même du compost. A ce stade, votre substrat contient d'ores et déjà tous les éléments qui lui sont nécessaires en quantité suffisante: relativement rapide à installer, il correspond au mieux aux besoins nutritionnels des plantes que vous y mettrez en culture. Il faut savoir que le terreau spécial est tout aussi adapté aux fleurs qu'aux herbes aromatiques et aux légumes.
  4. Recouvrez le tout d'une nouvelle couche de matière organique.
  5. Pour finir, ajoutez une épaisseur de terreau horticole.

Cet exemple de composition doit bien sûr être adapté en fonction des végétaux que vous souhaitez planter. Le terreau universel, le plus commun, est composé de matières organiques recyclées, de tourbe, de calcaire et d'engrais. D'autres contiennent également des morceaux d'écorce et des écorces broyées en quantité variable. Ces terreaux riches en déchets organiques sont particulièrement indiqués si vous souhaitez cultiver des plantes aux besoins nutritifs très élevés. En revanche, ils ne conviennent pas à la culture des herbes aromatiques, qu'ils épuisent.

Si vous prévoyez d'agrémenter votre potager de plantons, il est bon d'ajouter du terreau pour semis. Adapté aux besoins nutritionnels des germes encore fragiles, il a une consistance fine et présente une faible teneur en azote; il contient par ailleurs du phosphate et du potassium. 

Jardin potager miniature: quels légumes cultiver?

Vous avez rempli le bac de substrat et vous voilà fin prêt pour l'étape suivante: la plantation. Dans un potager surélevé, vous pouvez tout à fait cultiver vos propres légumes bio. Les oignons, carottes et concombres issus de votre potager miniature sont exempts de substances nocives et auront un goût bien meilleur que les produits de supermarché.

Les variétés de légumes qui se prêtent le mieux à ce type de culture sont les légumes à feuilles, les choux, les oignons et les légumes-racines comme la mâche, le colrave, l'ail ou les radis. Ces légumes typiques de grande culture ne poussent pas en hauteur et ont des racines peu profondes. Ils peuvent donc être plantés dans des caisses de plus petite taille dont vous pourrez disposer plusieurs exemplaires dans votre potager.

La culture associée fait aussi des merveilles avec les légumes. La tomate côtoie par exemple volontiers les carottes, les salades vertes, les choux-fleurs et les épinards. L'association avec des pommes de terre, des petits pois et des concombres est en revanche moins heureuse. La première année, vous pouvez planter des légumes aux besoins nutritifs élevés, tels que des oignons, du poireau, des aubergines ou du céleri. La deuxième année, privilégiez les plantes aux besoins nutritifs moyens, comme les poivrons, les radis, les épinards ou les betteraves rouges. A partir de la troisième année consécutive, la terre est appauvrie. Elle peut toutefois convenir aux haricots, aux petits pois et à la mâche.

Différentes variétés de petits fruits sont également adaptées à la culture associée, comme les fraises, dont la culture n'est toutefois pas compatible avec celle des choux. 

Un potager surélevé pour les herbes aromatiques et les salades

De la chlorophylle au jardin

Les salades vertes font partie des plantes utiles les plus prisées pour la culture en potager surélevé. Ce sont des plantes de petite taille dont les racines à pivot ne s'enfoncent pas très loin sous la surface de la terre. Les laitues pommées forment des rosettes de feuilles fermées et poussent peu en hauteur. Vous pouvez donc sans problème les planter serrées les unes contre les autres dans un potager surélevé. La plupart des variétés nécessitent un emplacement ensoleillé et doivent passer l'hiver sous serre. Vous pouvez aussi les protéger à l'aide d'un film de protection contre le gel. Les épinards n'atteignent eux aussi qu'une hauteur de 10 cm. Si cette plante potagère aux allures d'herbe aromatique se plait aux côtés des radis et des carottes, elle forme toutefois une association défavorable avec les côtes de bettes.

Des herbes aromatiques bio pour une cuisine riche en saveurs

La culture d'herbes aromatiques est aujourd'hui tout aussi populaire que celle des légumes. Néanmoins, certaines variétés étant particulièrement sensibles, il convient de bien tenir compte de leurs besoins en eau et en nutriments avant de les installer dans un potager surélevé. Les herbes méditerranéennes affectionnent par exemple les sols secs; la sauge, la lavande, le romarin et le thym privilégient pour leur part les sols pauvres et doivent donc de préférence être plantés seuls.

La salade verte peut quant à elle partager un petit carré de terre avec de l'aneth, de la ciboulette ou du cerfeuil: une combinaison gagnante de culture associée! Il est conseillé de placer les plantes montantes, telles que la livèche, l'estragon ou le romarin, au centre du bac. Le persil, le cresson et la ciboulette seront quant à eux idéalement placés sur le pourtour de votre potager. 

Un parterre de fleurs surélevé resplendissant de beauté

Quelques fleurs dans une caisse suffisent à égayer une terrasse dépouillée ou à habiller un pan de mur nu! Plus les fleurs seront denses, plus elles attireront le regard.

Vous pouvez choisir des plantes ornementales ou bien utiles, comme des capucines comestibles ou des tournesols. Nous avons déjà évoqué la nécessité de veiller à associer des plantes de différentes hauteurs: c'est d'autant plus vrai pour les fleurs. Afin que chaque fleur soit mise en valeur, veillez à bien les espacer lors de la plantation, et à centrer les plantes formant les plus grandes tiges. En plaçant les espèces rampantes sur le pourtour de votre bac, vous obtiendrez un résultat plus équilibré. Et pour un effet encore plus saisissant, choisissez des fleurs dont la période de floraison est concomitante. Pour pouvoir profiter d'un jardin joliment fleuri tout au long de l'année, sélectionnez des fleurs dont les rythmes de croissance diffèrent.

Les tulipes et tournesols, par exemple, ont des besoins très élevés, tandis que les dahlias, pensées et primevères se contentent de sols moins riches. Pour un résultat éblouissant, pensez par ailleurs à choisir des couleurs harmonieuses.